Les endosseurs

Les Principes de Vancouver sur le maintien de la paix et la prévention et le recrutement des enfants soldats

Photo ONU | JC McIlwaine

Un enfant examinant des camions des Nations Unis stationnés.

Les endosseurs des Principes de Vancouver

À ce jour, les Principes de Vancouver ont été endossés par 70 États membres de l’ONU, parmi lesquels 55 sont des membres fondateurs.

Endosseurs Placeholder
Endosseurs

Liste des pays ayant endossé les Principes de Vancouver

  • Albanie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Argentine
  • Arménie
  • Australie
  • Autriche
  • Bangladesh
  • Bélarus

  • Belgique
  • Bosnie-Herzégovine
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Chili
  • Colombie
  • Croatie
  • Danemark
  • Espagne
  • Estonie
  • Fidji
 

 

 

  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Guatemala
  • Hongire
  • Islande
  • Irlande
  • Israël
  • Italie
  • Japon
  • Jordanie
  • Kazakhstan
  • Lettonie
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Malasie
  • Malte
  • Mexique
  • Monténégro
  • Nauru
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande

 

  

  • Ouganda
  • Pays-bas
  • Pologne
  • Portugal
  • République de Corée
  • République dominicaine
  • République tchèque
  • République-Unie de Tanzanie
  • Roumanie
  • Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord1
  • Rwanda
  • Sénégal
  • Serbie
  • Sierra Leone
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Soudan
  • Sri Lanka
  • Suède
  • Tunisie

  • Ukraine
  • Uruguay
  • Viet Nam

1 Le Royaume-Uni réaffirme les Engagements de Paris en vue de protéger les enfants contre une utilisation ou un recrutement illégaux par des forces armées ou des groupes armés, à l’occasion du 10e anniversaire de leur adoption. Le Royaume-Uni accorde une attention particulière à l’Engagement no3 : veiller à ce que des procédures de conscription et d’enrôlement en vue d’un recrutement dans les forces armées soient établies conformément au droit international applicable, notamment au Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant concernant la participation des enfants aux conflits armés, et à l’Engagement no5 : adhérer au principe selon lequel la libération de tous les enfants recrutés ou utilisés en violation du droit international par des groupes ou des forces armés doit être recherchée sans conditions à tout moment, y compris durant des conflits armés. Eu égard au cadre juridique relatif au recrutement et à l’utilisation d’enfants, ainsi qu’aux Engagements de Paris, le Royaume-Uni, en amont de l’adoption des Principes de Vancouver le 15 novembre 2017, appuie les directives et orientations définies à la fois dans les Principes de Paris et les Principes de Vancouver, lesquels visent à hiérarchiser et à rendre plus opérationnelle la protection des enfants dans le cadre des missions de maintien de la paix de l’ONU.